Futur de l’assurance : l’assurance embarquée

L’assurance embarquée fait partie d’une nouvelle tendance plus globale qui est la finance embarquée. Elle désigne un mode de distribution de couvertures et de garanties dans le cadre de l’achat d’un produit ou un service dans une plateforme. Cela signifie que le client n’achète pas le produit d’assurance de manière ad hoc; ce dernier étant fourni comme une fonctionnalité supplémentaire « native » du produit/service acheté.

Contexte : L’assurance est une chose dont personne ne veut mais dont tout le monde a besoin

Pour comprendre la nécessité de l’assurance dans le monde d’aujourd’hui, il convient déjà de comprendre la notion de déficit de protection.

1 – Déficit de protection :

Le déficit de protection est l’écart de l’assurance qui est économiquement et socialement bénéfique pour les ménages et les entreprises et le montant de la couverture effectivement achetée.

Le déficit de protection ne cesse de se creuser. En effet, une étude faite par l’institut Swiss RE, montre que le déficit de protection entre 2000 et 2020 a doublé à cause des risques induits par l’urbanisation massive, les changements climatiques et la digitalisation.

Si le déficit de protection est si grand, on pourrait penser qu’il s’agit d’une opportunité en or pour le secteur des assurances qui serait déjà exploitée ? Ce n’est pas le cas. Selon McKinsey, 80 % des assureurs ont réalisé un bénéfice économique négligeable ou négatif au cours des années qui ont précédé la crise de la COVID, à cause d’une inefficience dans l’offre à la demande.

2 – Inefficience dans l’adaptation de l’offre à la demande

Il y un constat général donc d’une faiblesse fondamentale dans le modèle économique du secteur de l’assurance. Une incapacité à faire correspondre efficacement l’offre à la demande. Pourquoi en est-il ainsi ?

Du côté de la demande : les produits d’assurance sont compliquésmal distribués et surtout ennuyeux à acheter (tous ces formulaires à remplir). Les avantages pour les clients qui achètent ces produits semblent aussi incertains et lointains.

Du côté de l’offre : les coûts de distribution (vente de produits à des clients qui ne les comprennent pas, ne leur font pas confiance ou ne les veulent pas) sont énormes et représentent environ 50 % des coûts totaux du secteur. Les assureurs sont experts dans la gestion des risques, mais ils manquent aussi de données riches et en temps réel pour pouvoir créer des produits abordables et personnalisés capables de suivre les demandes du marché, l’accélération des tendances et l’émergence de nouveaux risques.

L’assurance embarquée : une solution des maux de l’assurance ?

Par son aspect invisible dans un parcours utilisateur, l’assurance embarquée a le pouvoir de rendre le produit d’assurance plus abordable et plus simple et distribué au bon moment et aux moindres coûts. Elle peut donc créer un cercle vertueux pour les assureurs mais aussi pour la société dans son ensemble :

  • Pour les assureurs, elle offre la possibilité de réduire les coûts de distribution à un plus grand nombre de particuliers et d’entreprises. Elle permet aussi d’accéder à davantage de données pour améliorer l’innovation en matière de produits et de réduire les risques de souscription.
  • Pour les organisations tierces qui intègrent ces modèles d’assurance, l’assurance embarquée peut améliorer les propositions de valeur et créer de nouvelles sources de revenus.
  • Pour la société dans son ensemble, il contribue à réduire efficacement le déficit de protection.

Newsletter


Suivez toute l'actualité de l'investissement au Maroc